Une pharmacie sur 4 prodiguerait des conseils « dangereux »

Une pharmacie sur 4 prodiguerait des conseils « dangereux »
3 (60%) 2 votes

Selon une récente enquête menée par l’UFC-Que Choisir, une officine sur 4 donnerait des conseils « dangereux » à ses clients.
L’association de consommateur a ainsi testé plus de 700 pharmacies et a notamment constaté que certains pharmaciens conseillaient des prises supérieures à 4 grammes par jour de paracétamol pour combattre un simple rhume.

Pharmacies : des conseils incomplets ou dangereux

Se rendre en pharmacie pour de l’automédication et repartir avec des doses nocives de paracétamol pour soigner un rhume.
Durant tout le mois de novembre 2017, plusieurs enquêteurs de l’UFC-Que Choisir se sont rendus dans 772 pharmacies de 16 agglomérations françaises afin de se procurer un traitement contre le rhume. Deux médicaments ont été choisis par les enquêteurs : le doliprane 1000 ainsi que l’Actifed Rhume jour et nuit.
Deux traitements que les médecins déconseillent fortement d’associer puisqu’ils contiennent le même principe actif : le paracétamol.
Selon l’UFC-Que Choisir, ce conseil est prodigué par 86% des officines. Ce qu’ils disent moins en revanche, c’est qu’il ne faut pas dépasser la dose quotidienne de 3 grammes de paracétamol.

Des risques de lésion du foie

Si le paracétamol est l’une, voire, la molécule la plus présente dans les armoires à pharmacie des Français, elle n’en est pas pour autant la moins dangereuse. Des prises trop fréquentes et trop lourdes peuvent entrainer d’importantes lésions au foie.
Des études médicales pointent d’ailleurs des dégâts potentiels sur les reins et le système cardiovasculaire. Un danger connu des pharmaciens, qui apparait être une connaissance de base.

Pour autant, ils oublient une fois sur 4, d’en informer le client. Pire, selon l’UFC-Que Choisir, 54% des pharmaciens ont conseillé une dose supérieure aux 3 grammes autorisés. Et dans 24% des cas le dispensateur a conseillé un traitement aboutissant à des prises supérieures à 4 grammes par jour, soit des doses dangereuses pour la santé.
Un comportement « complètement insatisfaisant » pour la présidente du Conseil de l’Ordre des pharmaciens, Carine Wolf-Thal.


Attention : malgré les meilleurs efforts du site pour mettre à jour les informations, notre responsabilité ne serait être engagée en cas d’information inexacte. Les informations du site sont données à titre indicatif et non contractuel.

Contactez-nous

Un service disponible
24H/24 – 7J/7

Une information
rapide

Le Numéro et Adresse
de votre Pharmacie