Recyclage des médicaments non utilisés : retour à la pharmacie

Recyclage des médicaments non utilisés : retour à la pharmacie
5 (100%) 2 votes

De plus en plus de français ont le réflexe de rapporter leurs médicaments non utilisés à la pharmacie. Qui dit arrivée des beaux jours dit grand ménage de printemps. L’armoire ou la trousse à pharmacie, souvent alourdies par quelques maux hivernaux, font l’objet d’un tri nécessaire.

C’est ainsi, l’occasion d’alléger la pharmacie familiale de quelques boites de médicaments non utilisés. Mais que faire de ces médicaments ? La filière de récupération dans les pharmacies, de tri et de valorisation menée par l’association Cyclamed sont mis à la disposition des particuliers depuis plusieurs années.

8 français sur 10 rapportent leurs médicaments à la pharmacie

Cyclamed vient de rendre public son étude annuelle et les résultats son encourageants. Ainsi, 78% des français rapportent leurs médicaments non utilisés à la pharmacie. Ce geste est même devenu un réflexe pour beaucoup. En effet, pour 56% le retour est systématique.

En France, on peut parfois dire que le recyclage des déchets ménagers reste à la peine. Cependant, le recyclage des médicaments et bien rentré dans les habitudes des consommateurs. D’autant plus que depuis 2007, la loi oblige les pharmaciens à reprendre ces médicaments non utilisés.

L’étude va plus loin et précise que 85% des femmes, des retraités et des ruraux participent à ce dispositif de tri et de valorisation. Parmi ceux qui ne rapportent pas encore, 92% se déclarent prêt à le faire. En même temps, Cyclamed a une très bonne image : 64% des français connaissent l’association et ses actions. Son rôle de protection de l’environnement est approuvé par 9 français sur 10.

En effet, la filière de recyclage des médicaments évite les risques de pollution et de contamination des sols ou des eaux. Ce dispositif permet également de limiter les risques d’intoxication au sein des foyers.

Valorisation des médicaments collectés en pharmacie

Cyclamed encourage ce geste écocitoyen afin qu’il devienne pour tous une évidence. Avant le retour en pharmacie, les particuliers tri eux-mêmes les emballages et notices, qui vont directement dans les bennes à cartons.

En 2018, plus de 14 000 tonnes de médicaments ont ainsi été collectés par les pharmacies. On constate une baisse de 2,3% par rapport à 2017. Selon Cyclamed, ce recul s’explique par une baisse de la vente des médicaments à hauteur de 1,5%. Après un premier tri, il reste 10 000 tonnes, qui une fois retraitées par une des 51 unités de valorisation, ont permis de chauffer l’équivalent de 7 000 foyers.

On peut donc dire que la filière de recyclage des médicaments non utilisés est efficace.  La collecte en pharmacie fait partie des nombreux services rendus en officine aux consommateurs. Cependant, une solution en amont est régulièrement évoquée : vendre les médicaments à l’unité pour s’adapter complétement aux prescriptions et donc lutter contre ce gaspillage. Ce dispositif fonctionne dans de nombreux pays avec succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

Un service disponible
24H/24 – 7J/7

Une information
rapide

Le Numéro et Adresse
de votre Pharmacie